Edition 2015

Le livre sur les quais du 4 au 6 septembre 2015

La 6e édition du Livre sur les Quais s’est terminée dimanche soir sur un constat particulièrement réjouissant pour les libraires – les ventes n’ont pas fléchi par rapport aux années précédentes – et pour les organisateurs: non seulement le public s’est pressé aussi nombreux sous la grande tente des auteurs mais la fréquentation des rencontres est en nette progression. Pour la première fois, les deux théâtres de Morges accueillaient des auteurs... et ont fait salles plus que combles. Plus de 40 000 personnes se sont éclatées sur les quais ce week-end à la rencontre de plus de 300 auteurs, dont 150 suisses.
Bien que l’accent ait été mis sur la francophonie, le festival s’est ouvert une fois encore aux écrivains de toutes nationalités et cultures. Près de 15 pays étaient représentés à Morges, avec des auteurs tels que Jonathan Coe, Roger Jon Ellory, Christos Tsiolkas, Dinaw Mengestu, Paul Lynch, Ben Okri ou Atiq Rahimi. Sans oublier l’hôte d’honneur... la Grèce, évidemment : Petros Markaris, Yannis Kiourtsakis et une brochette d’écrivains grecs ont dévoilé les trésors contemporains de la littérature grecque et éclairé ses mystères politiques et sociétaux.
Dans tous les registres, y compris l’histoire, l’architecture, la philosophie et les lectures, les tables rondes et les croisières ont attiré un public plus nombreux que les années précédentes. Le volet « jeunesse » a permis à 4 000 élèves de participer à des rencontres, ateliers et activités variées, pour tous les âges. Nouveauté, la journée professionnelle autour de la médiation culturelle a réuni des responsables de plusieurs villes et cantons, ainsi que de France voisine.
Animé dès cette année par huit libraires indépendants de toute la Suisse romande, soutenus par l’Office du Livre à Fribourg, principal distributeur de Suisse romande, le système d’approvisionnement des livres a fonctionné à la grande satisfaction des auteurs et des éditeurs. Plus de 28 500 livres ont été vendus en trois jours, soit une progresion de 22 % par rapport à 2014.
Invités d’honneur, les auteurs grecs ont offert au public romand l’occasion de multiples découvertes, de même que les Alémaniques Martin Suter et Peter Stamm, publiés par l’éditeur invité Christian Bourgois. La soirée d’inauguration s’est déroulée dans une atmosphère festive, sous la présidence d’honneur de Katherine Pancol, avec notamment la participation d’Anne-Catherine Lyon, conseillère d’Etat, et du Conseiller fédéral Alain Berset, en conversation avec les auteurs, ainsi que d’une dizaine d’ambassadeurs européens invités à une croisière littéraire « grecque ». L’édition 2016 aura lieu du 2 au 4 septembre.