Claire Berest

Claire Berest est née à Paris en 1982. Après avoir parcouru l’Amérique du Nord et l’Europe au sein d’un groupe de musique, elle est devenue professeur de français et a démissionné, après avoir été titularisée. Elle publie son premier roman, Mikado, à 27 ans. Suivront un autre roman, L’orchestre vide, et deux essais : La lutte des classes, pourquoi j’ai démissionné de l’Éducation nationale, et Enfants perdus, enquête à la brigade des mineurs sorti en poche en 2015.

 

Bellevue
Quand Alma se réveille à quatre heures du matin enfermée dans un hôpital psychiatrique, elle n’a d’autre choix que d’interroger le sens de sa vie.
Deux jours plus tôt, elle fêtait ses trente ans. Ç’aurait pu être un anniversaire comme les autres : écrivain prometteur fraîchement débarquée dans le milieu littéraire, Alma est une jeune parisienne ambitieuse qui vit avec Paul depuis plusieurs années. Tout lui sourit.
Pourtant, le matin de sa trentaine, Alma sent que quelque chose cloche. Ce qui n’était au début qu’une diffuse sensation de dégoût va rapidement se transformer en d’imprévisibles pulsions nymphomanes et destructrices : une angoisse existentielle va alors l’emporter dans une errance aussi violente qu’incompréhensible.
Quarante-huit heures dans la vie d’une femme ? Ou trentenaire au bord de la crise de nerfs ? Est-il raisonnable de se promener pieds nus en plein Paris, de séduire un éditeur qui vous agace au plus haut point, ou de coucher avec des inconnus ? Que s’est-il passé dans la suite du Lutetia qu’une femme de chambre a retrouvé ensanglantée ? Qu’est-ce que ça fait d’apprendre sa propre mort à la télévision ?

(photo © Julien Falsimagne)