Guillaume Poisson

Formé aux universités du Maine (France) et de Lausanne, Guillaume Poisson est actuellement collaborateur scientifique à l’Institut Benjamin Constant (UNIL). Il a consacré plusieurs travaux aux relations politiques et culturelles entre la France et la Suisse sous l’Ancien Régime.

 

18 novembre 1663, Louis XIV et les cantons suisses
Fondées sur la Paix perpétuelle de 1516 et le grand traité d’Alliance défensive de 1521, les relations franco-suisses reposent essentiellement sur un savant système d’alliances que les souverains français prennent grand soin à renouveler. C’est à l’un de ces grands renouvellements, celui de 1663, qu’est consacré ce volume. Cette alliance du 17e siècle reste dans toutes les mémoires, autant pour le faste déployé par la cour de France et par la «grande ambassade» réunissant les Suisses, qu’en raison des déconvenues et des frustrations engendrées par une négociation difficile. La relecture de cette alliance illustre – aux côtés des capitulations militaires et de l’engagement des mercenaires suisses – l’importance des relations politiques et économiques des cantons avec la couronne de France. Incarnation de l’une de ces "grandes heures" des relations franco-suisses, le renouvellement de cette alliance est passée très rapidement à la postérité des deux côtés de la frontière. Immortalisée et glorifiée par certains, décriée et vilipendée par d’autres, elle n’a jamais pu être abordée sans passions ni heurts depuis plus de 350 ans.

 

Adolphe de Benjamin Constant, postérité d’un roman (1816-2016)
L’année 2016 est marquée par le bicentenaire de la publication du roman Adolphe, l’œuvre littéraire la plus célèbre de l’écrivain et homme politique Benjamin Constant (1767-1830). À l’occasion de ce grand anniversaire, cet ouvrage collectif richement illustré se propose de mettre en lumière la longue et foisonnante postérité d’Adolphe: il s’agit de faire découvrir aux lecteurs les multiples éditions, traductions (y compris en japonais ou en persan), réécritures (de Balzac à Camille Laurens, en passant par Jacques Chessex) et adaptations (théâtre, cinéma, bande dessinée) aux-quelles le chef-d’ œuvre de Benjamin Constant a donné lieu, de 1816 à nos jours. Une vingtaine de spécialistes, issus d’une dizaine de pays, ont rédigé les textes qui composent ce volume interdisciplinaire consacré à l’héritage d’un roman qui, deux siècles après sa parution, n’a rien perdu de son pouvoir de fascination.

(photo © F. Imhof, Unil)

Programme de l'auteur

Samedi

10h00-12h00 Dédicaces 
13h30-15h30 Dédicaces 
17h00-19h00 Dédicaces