H. J. Lim

H. J. Lim est une pianiste classique sud-coréenne née en 1986, aujourd’hui installée en Suisse. Elle s’est fait connaître pour avoir très jeune enregistré une intégrale des sonates de Beethoven, qui a connu le succès notamment par le biais d’une communication originale sur YouTube et Facebook. Produite par EMI, elle joue avec de nombreux orchestres et donne des récitals en Europe, à New-York, Tokyo, Séoul, Sao Paulo, etc.

 

Le Son du silence
Ce récit autobiographique n’est pas sans ressemblances avec celui de Fabienne Verdier, Passagère du silence, mais avec un parcours musical et bouddhiste allant de l’Extrême-Orient à la France.
Pianiste surdouée, H.J. Lim, issue d’une famille de la classe moyenne sud-coréenne (qui a connu les horreurs de l’occupation japonaise), demande à ses parents d’aller seule en France pour perfectionner son jeu. Après consultation du chamane local, les parents acquiescent à cette folie. Hébergée d’abord à Compiègne par une "tante" coréenne dont elle devient vite le souffre-douleur, elle subit aussi le harcèlement des collégiennes. Elle vivra mille autres humiliations, dans la précarité d’une immigrée ne connaissant pas un mot de français à son arrivée, qui doit constamment patienter pendant des heures pour renouveler son visa et qui habitera un temps seule avec son piano dans un garage de la banlieue parisienne.
Mais le talent exceptionnel et la personnalité de la jeune artiste à la fois sauvage et sage, de plus en plus attirée par le bouddhisme, lui valent l’amitié de grands maîtres de piano. Elle franchira toutes les étapes jusqu’au Conservatoire national de Paris, puis le succès sur les grandes scènes internationales.
Mêlé de considérations passionnées sur Beethoven, Chopin, Rachmaninov… et de paroles de son maître (un grand moine coréen), ce récit d’épreuves et de beauté est tout simplement fascinant. Il a de plus bénéficié de l’aide de la romancière Lorette Nobécourt.

(photo © Simon Fowler)