Jean-Marie Reber

Jean-Marie Reber est principalement connu pour avoir assuré les fonctions de Chancelier d’Etat de la République et canton de Neuchâtel de 1981 à 2009. Toutefois, il est également une plume reconnue, qui a collaboré dès ses études littéraires et juridiques avec divers quotidiens dont la Feuille d’Avis de Neuchâtel, Le Nouvelliste et la Feuille d’Avis du Valais, ou encore La Tribune de Lausanne. Aujourd’hui retraité, il continue à se vouer à l’écriture, dans des genres différents, parmi lesquels les romans, les pièces de théâtres, les contes pour enfants...
Depuis 2015, il participe à la collection Rouge Sang des Nouvelles Editions/Editions Attinger, en y publiant régulièrement ses "enquêtes de l’inspecteur Dubois". Après Le parfum de Clara et Les meurtres de la Saint-Valentin, respectivement parus en juin et novembre 2015, la sortie de Rira bien qui rira le dernier, en avril passé !

 

Rira bien qui rira le dernier
La mort de Gontrand de Montmollin était-elle vraiment naturelle ou a-t-elle été "provoquée", comme le prétend une lettre anonyme accusatrice ? Malheureusement pour l’inspecteur Dubois, le corps du défunt est déjà incinéré lorsque l’affaire lui est transmise...
Certes, les mobiles d’un possible meurtre ne manquent pas. Notable fortuné, réglant ses comptes dans de petits romans assassins, Montmollin ne s’est pas fait que des amis tout au long de son existence. Ne prévoyait-il pas en outre juste avant son décès de se dessaisir de toute sa fortune pour le plaisir de léser toute sa famille ?
Mais pour l’inspecteur Dubois, si les mobiles et les suspects sont nombreux, les preuves sont cruellement absentes. Il va lui falloir jouer serré !