Lucile Bordes

Lucile Bordes, enseignante à l’université de Toulon, est l’auteur de deux romans publiés aux éditions Liana Levi. Je suis la marquise de Carabas (2012) et Décorama (2014, Prix du deuxième roman de Laval). Elle vit à La-Seyne-sur-mer.

 

86, année blanche
"Je dédie ce roman au monsieur qui, dans le Paris-Cherbourg, parla tant et si fort qu’il me fit me souvenir que j’avais été un peu russe il y a de ça trente ans. [...] Grâce à lui, je me suis souvenue de l’adolescente que j’étais au moment de la catastrophe de Tchernobyl, de la peur, des jours à rôder sur l’envers du monde. J’ai décidé de faire un livre de ce souvenir, un livre qui parlerait non de la déflagration mais du silence autour. Et j’ai imaginé trois femmes, comme trois focales différentes pour dire un événement qui, trente ans après, reste impensé." Voilà ce qu’indique l’auteur avant de laisser Lucie, Ludmila et Ioulia raconter tour à tour ces quinze jours du printemps 86 où le temps semble suspendu. À la Seyne-sur-mer, Lucie, adolescente, s’inquiète du trajet du nuage radioactif que les chaînes de télé ont l’air de retenir au-dessus de la frontière. À Prypiat, ville-vitrine d’URSS, Ludmila, communiste disciplinée, veut croire que tout est sous contrôle. À Kiev, la vraie catastrophe pour Ioulia est le départ de son jeune amant français. Des deux côtés du nuage, deux visions de la société s’opposent. À l’est, ceux qu’on appellera "les liquidateurs" courent ensemble pour neutraliser les conséquences de l’accident. À l’ouest, le père de Lucile se couche pour ne pas voir la fin annoncée des chantiers navels et du syndicalisme.

(photo © Philippe Matsas/Opale)

Programme de l'auteur

Dimanche

9h30-11h30 Dédicaces 
13h00-14h00 Dédicaces 
16h00-17h30 Dédicaces 
19h00-20h00 Dédicaces