Natacha Henry

Natacha Henry est historienne. Elle est l’auteur à La Librairie Vuibert des Sœurs savantes. Marie Curie et Bronia Dluska: deux destins qui ont fait l’histoire (2015).

 

L’aventurière des maisons closes
Le 13 avril 1946, les députés votaient la loi ordonnant la fermeture des maisons closes, restée dans l’Histoire comme la « loi Marthe Richard ». Qui dit plus vieux métier du monde, dit aussi plus vieux débat du monde... Soixante-dix ans plus tard, une nouvelle proposition de loi renforçant la lutte contre la prostitution vient d’être votée à l’Assemblée Nationale, en écho à la lutte acharnée de la « veuve qui clôt ». Egérie de la campagne de fermeture des maisons closes, Marthe Richard fréquenta pourtant les trottoirs à l’adolescence. Une contradiction parmi tant d’autres dans l’incroyable destin de cette femme.
Pionnière de l’aviation, Marthe Richard se rêvait au combat pendant la Grande Guerre. C’est dans le lit d’un officier allemand qu’elle soutiendra l’effort de guerre. Une histoire racontée dans un livre et un film à succès qui la propulseront sur le devant de la scène, faisant d’elle une héroïne nationale. A la fois, emportée par la grande Histoire et mue par ses propres intérêts, Marthe Richard se gardera bien pendant l’Occupation de prendre parti pour un camp ou l’autre, avant de se lancer en politique.
Grâce à des archives inédites, Natacha Henry dresse un portrait tout en nuances d’une femme singulière, résistante et collabo, mythomane et sincère dans ses engagements en faveur de la condition féminine. Un personnage haut en couleur qui a fait de sa vie le plus éblouissant des romans.

 

Les soeurs savantes
Première femme à être entrée au Panthéon pour ses propres mérites, géant de la science, féministe et citoyenne engagée, Marie Curie est l’une des femmes les plus extraordinaires de notre histoire. Le proverbe dit que derrière chaque grand homme se cache une femme... Dans le cas de Marie Curie, on peut aussi chercher la femme! Car dans l’ombre de Marie se cache Bronia, sa sœur aînée, celle avec qui Marie passe "le pacte le plus déterminant de l’histoire des sciences" souligne l’historienne Natacha Henry.
Sans Bronia, Marie serait sûrement restée gouvernante d’enfants en Pologne. Elle n’aurait jamais étudié à la Sorbonne, encore moins épousé Pierre Curie ni sans doute découvert la radioactivité. Sans parler de ses deux prix Nobel. Mais sans Marie, Bronia n’aurait jamais pu quitter son pays pour devenir l’une des premières femmes médecins, ni ouvert un sanatorium révolutionnaire, et sans doute pas fréquenté les meilleurs esprits de son époque.
Liées par une affection indéfectible, par un respect et une admiration mutuels, Marie et Bronia se sont soutenues tout au long de leur vie dans les joies professionnelles comme dans les drames privés. Pour la première fois, Natacha Henry raconte les vies entrelacées de ces aventurières de la science et dévoile une Marie Curie que l’on ne connaissait pas, une femme entourée, aimante, chaleureuse et sensible, loin de l’image de l’austère scientifique.

Programme de l'auteur

Samedi

17h30-19h00 Dédicaces 

Dimanche

9h30-11h30 Dédicaces 
15h00-16h30 Dédicaces 
17h30-19h00 Dédicaces