Nathalie Jensen

Nathalie Jensen vient de Strasbourg, elle est installée aujourd’hui à Fribourg depuis huit ans avec sa famille. Elle a choisi cette ville, au cœur de la Suisse, afin de regrouper sa famille. Le hasard a voulu qu’elle trouve un appartement doté d'un balcon aux airs de paradis ; on y entend les oiseaux chanter, on peut y admirer la Sarine et entendre les rires d'enfants, éclats dans le vent et petites touches de bonheur. Elle possède des livres, des tonnes, des tas, dans ses bagages, un peu partout autour d’elle. Alors pourquoi ne pas en écrire un ? L’auteure est passionnée par les symboles, la pédagogie et l'encre qui coule, tantôt noire, tantôt bleue...Un jour de printemps, penchée à son balcon aux airs de paradis, elle aperçoit dans les eaux vertes de la Sarine, un visage. C'est ainsi que naissent les contes ; dans les choux, dans les commodes ou dans nos vieux tiroirs. A nos yeux à nouveau enchantés, quand ils contemplent le monde plein d'espoir. C'est en septembre 2012 qu’elle écrit et qu’elle édite à compte d'auteure son premier livre Marie et la sorcière de la Sarine. La sagesse dit qu'un conte se dit vite mais que le chemin se fait lentement. Alors il lui aura fallu ce temps, jusqu'en octobre 2014, pour que naisse son second livre Pierre et l'Arbre à chagrin, l'histoire d'un garçon de Fribourg aux allures de petit prince perdu. Aujourd'hui, son troisième livre, La petite Ondine du Lac, est un clin d'œil à ce grand auteur cher à son mari Danois et un hommage à la Riviera et à ses habitants. Elle aime aussi partager ses histoires à travers des conteries et des animations de projets pédagogiques.

  

La petite Ondine du Lac, (illustrations Sylvie Bleeckx, Collection Les enfants du Lac, Plumes d'aujourd'hui)

Elsa est une jeune Ondine aux yeux lilas et à la peau fine et son monde est celui des profondeurs du Lac. Persuadée d'être née avec la moitié d'un cœur, son rêve pour ses 15 ans est de franchir la ligne d'eau et d'y trouver l'autre moitié sur Terre.