Nicolas P. Baptiste

Nicolas P. Baptiste est doctorant-chercheur à l'Université de Savoie, sur le sujet des armes, armures et armuriers des princes de Savoie, de 1330 à 1530. Il s'est formé en premier lieu en Histoire de l'Image à l'école de Recherche Graphique (ERG) de Bruxelles, puis s'est tourné vers l'histoire à l'Université de Savoie-Mont Blanc. Ses recherches l'ont mené du Cabinet d'Armes Impérial du Musée de l'Armée de Paris, jusque dans la Collection Joubert du Musée d'Art et d'Histoire de Nice, puis enfin à la Savoie de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance.
Il est actuellement responsable du fonds d'archives et de la bibliothèque du Château de Morges et chargé de projets pour diverses expositions.

 

Armatus Corpus
Armatus corpus, c'est le "corps armé", celui du prince qui entre en guerre, ou qui s'adonne à la joute dans la magnificence des équipements. C'est le corps armé de la chevalerie qui entoure le prince dans ces fêtes d'armes et dans les batailles. Cela désigne également les groupes d'hommes qui sont dévolus à sa protection ou à celle du territoire, des troupes féodales aux milices urbaines, ancêtres des services de protection et de sécurité de nos sociétés contemporaines. Du règne du Comte Vert, à la fin du XIVe siècle, au règne du duc Charles II, au début du XVIe siècle, "l'armure" s'exprime dans toute sa complexité, et le corps armé évolue jusqu'à son paroxysme grâce aux innovations technologiques, avant d'être distancé par les armes à feu. Cet ouvrage célèbre les 600 ans du duché de Savoie et dévoile des objets inédits ou rarement exposés, présentés au Château de Morges, qui nous racontent ce temps des principautés et de la chevalerie, entre Moyen Âge et Renaissance.