Olivier Meuwly

Juriste et historien, Olivier Meuwly travaille auprès de l'administration cantonale vaudoise. Ancien chargé de cours à l'Université de Genève. Collabore régulièrement avec le journal Le Temps. Auteur de plusieurs ouvrages portant sur l'histoire politique suisse et l'histoire des idées. Responsable de la série Histoire de la Collection Le Savoir suisse. Organisateur de nombreux colloques scientifiques.

 

La droite et de la gauche
Droite et gauche apparaissent souvent comme des notions périmées, incapables de refléter la réalité de la vie politique du début du XXIe siècle. Sans doute se répand aujourd’hui le sentiment que ne subsiste qu’une manière de gouverner, arrimée à la quête de la croissance et à des compromis parfois hasardeux. A ce titre, la question de la pertinence de ces concepts mérite d’être posée.
Les familles politiques regroupées sous ces étiquettes ont évolué au fil des ans, se sont emprunté certaines revendications, ont collaboré aussi. Le corps doctrinal de la droite des années 1830 ou 1850, dans l’ensemble des pays dits occidentaux, épouse des contours très différents de ceux qui caractériseront la droite des années 1900 ou 1950. Il en va de même pour la gauche.
Les idées politiques qui définissent les principaux courants politiques ont souvent connu des parcours sinueux: le libéralisme fut logé d’abord à gauche avant de soutenir des idées qui seront classées à droite plus tard. Et qu’en est-il du conservatisme, notion fort complexe? Le socialisme, enfin, a lui aussi connu maintes divisions qui modifieront constamment, sinon son positionnement sur l’échiquier politique, du moins son contenu idéologique.
Le présent ouvrage défend la thèse que, malgré les transformations qu’ont subies droite et gauche entre les XIXe et XXe siècles, ces deux notions n’ont rien perdu de leur valeur. En survolant l’histoire des idées qui les composent, il tente de démontrer que ces deux balises permettent de mieux comprendre les combats politiques qui déterminent souvent, qu’on le veuille ou non, notre quotidien.
Il y a toujours eu une gauche et une droite, et cette réalité ne changera pas. Seuls leurs contenus bougent. Qu’en sera-t-il pour l’avenir? Les mutations actuelles, articulées sur les boule- versements provoqués par le numérique, risquent-elles de changer la donne? Ou assisterons-nous plutôt à une nouvelle modification de ce binôme par lequel s’éclaire la réalité politique des États démocratiques?

 

Histoire vaudoise
Histoire vaudoise est une invitation à (re)découvrir le parcours de ce pays entre Léman, Alpes et Jura, des premiers temps à nos jours. Enrichi d'une iconographie souvent inédite, cet ouvrage collectif offre un regard pluriel sur le passé vaudois: une vingtaine de spécialistes reconnus le sillonnent et livrent le fruit de leurs dernières recherches en retraçant les grands mouvements - politiques, économiques, sociaux, culturels - qui ont animé le Pays de Vaud; celui-ci n'avait pas fait l'objet d'une telle synthèse depuis un quart de siècle.
Le temps est également venu pour le canton de Vaud de revisiter son passé à l'aune des nombreuses recherches effectuées récemment, de prolonger ce regard jusqu'aux premières années du XXIe siècle et de les présenter à un large public. Le canton de Vaud mérite que son histoire soit mieux connue. L'ouvrage Histoire vaudoise a l'ambition de mettre en valeur ce passé, autant par une iconographie attachante que par le récit et l'analyse des événements, des étapes, des courants et des hommes qui l'ont traversé.

 

Quel est le salaud qui m’a poussé?
Cent figures de l’histoire suisse
Ce livre richement illustré embrasse l’Histoire suisse dans son ensemble, mais de façon très subjective, puisque 25 historiens et auteurs y évoquent librement, en allant à l’essentiel, des Helvètes de leur choix, célèbres ou non, admirables ou insolites. Les instigateurs de ce projet original sont Frédéric Rossi, directeur des éditions Infolio, et Christophe Vuilleumier, historien réputé. L’ensemble apparaît aussi étonnant et divers que la Suisse elle- même, et permet à tout un chacun de revisiter tel ou tel siècle en un clin d’œil, en échappant aux généralités. On trouvera réunis ici des héros légendaires ou réels (dont Winkelried, à qui nous devons le titre!), des écrivains, des hommes d’État, des femmes remarquables, des militaires, des inventeurs... ainsi que des personnages très peu recommandables, ne figurant dans aucun manuel historique. Toutes les époques (même pré-suisses) et toutes les aires linguistiques sont représentées dans cet ouvrage fourmillant d’anecdotes.