Pascale Kramer

Pascale Kramer est née en Suisse en 1961. Elle a publié neuf romans dont Les Vivants (Calmann-Lévy, 2000), L’Implacable Brutalité du réveil (Mercure de France, 2005, Grand Prix du roman de la SGDL, prix Schiller et prix Rambert) ou, plus récemment, Un homme ébranlé (Mercure de France, 2011) et Gloria (Flammarion, 2013).

 

Autopsie d’un père
"C’était fou qu’on ait pu laisser les haines en arriver là."
Ania, qui n’a pas vu son père Gabriel depuis quatre ans, décide de lui rendre visite avec son fils. L’entrevue tourne court. Quelques jours plus tard, elle apprend par Clara, sa dernière femme, que son père s’est suicidé.
Ania retourne dans la maison familiale pour l’enterrement. L’ambiance au sein du village est délétère, chacun prenant parti pour ou contre Gabriel, qui a provoqué un scandale public en défendant deux jeunes du coin qui ont massacré un Comorien. Qu’est donc devenu ce père qui est allé jusqu’à tremper dans une affaire aussi sordide? Ce journaliste et intellectuel de gauche capable de rétrécir ses vues au point d’être renvoyé de la radio nationale et de devenir un paria?
En auscultant une France sous tension et au bord de l’explosion, Pascale Kramer nous offre un puissant roman sur le basculement politique et le repli sur soi, qu’elle met en scène de manière intime et collective.

(Photo David Ignaszewski – Koboy © Flammarion)