Vincent Yersin

Vincent Yersin est né en 1984. Membre du collectif AJAR et proche du journal le persil, il vit actuellement à Fribourg.

 

Lettre de Motivation
Lettre de motivation est le premier recueil de Vincent Yersin. Ces poésies et textes courts apparaissent comme la recherche d’une parole directe, peu articulée – parfois provocatrice –, qui refuserait de choisir, dans la langue, entre ce qui n’appartient qu’à soi et ce qui est partagé de tous, entre singularité et parties communes. Avec une forme d’humour triste et même de romantisme, ces textes ont comme point commun d’interroger les actes et les pratiques langagières de la vie quotidienne.

 

Vivre près des tilleuls
Vincent König est le dépositaire des archives de l’écrivaine suisse Esther Montandon. En ouvrant par hasard une chemise classée "factures", il découvre des dizaines de pages noircies, qui composent un récit intime. Esther a donc tenu un "journal de deuil", dans lequel elle a pour la première fois évoqué la mort de sa fille Louise et l’aberrante "vie d’après". Les souvenirs comme les différents visages de la douleur s’y trouvent déclinés avec une incroyable justesse. Ces carnets seront publiés sous le titre Vivre près des tilleuls.
Roman sur l’impossible deuil d’une mère, porté par une écriture d’une rare sensibilité, Vivre près des tilleuls est aussi une déclaration d’amour à la littérature: ce récit d’Esther Montandon est en réalité l’œuvre d’un collectif littéraire suisse, l’AJAR. Ces dix-huit jeunes auteur-e-s savent que la fiction n’est pas le contraire du réel et que si  "je est un autre", "je" peux aussi bien être quinze, seize, dix-huit personnes.