Nicolas Véron

Né en 1955, Nicolas Véron a fait des études de sciences politiques et de langues et civilisations de l’Europe centrale et orientale. Il est traducteur de plusieurs langues : espagnol, allemand, polonais, roumain, anglais et russe. Il a notamment traduit plusieurs romans de Lucia Etxebarria aux éditions Héloïse d’Ormesson, Fugue en lit mineur de Michael Kumpfmuller (Denoël, 2003) Tworki de Marek Bienczyk (Denoël, 2006), Le retour du hooligan de Norman Manea (Seuil, 2006) et Deux heures moins dix de Mikhaïl Chichkine (Noir sur Blanc, 2012). Il vit à Paris et est responsable du compte rendu des séances publiques à l'Assemblée nationale.