Philippine de Gréa

Présente à des rencontres scolaires, non accessible au public. 

 

Attirée très jeune par l’écriture, Philippine de Gréa fait partie des finalistes du Prix du Jeune Écrivain en 1998, avant de se faire happer par “la vraie vie”. Ses études de finance internationale terminées, elle se lance dans une carrière prenante au service des expatriés de la région lémanique. Dix ans plus tard, elle renoue avec ses amours de jeunesse en inventant des “histoires sans livre” pour ses enfants, avant de rédiger des documentaires jeunesse pour les éditions Auzou Suisse. Philippine signe ici un premier roman historique jeunesse remarqué, Marguerite et Madame de Staël, qui lui permet d’allier son amour de l’Histoire avec son amour des histoires.

 

Marguerite et Madame de Staël, Un espion au château de Coppet (Editions Auzou Suisse)

Une nuit de décembre 1790, une enfant est trouvée dans les caves du château de Coppet, propriété de Jacques Necker et de sa femme Suzanne. Lorsque leur fille Germaine de Staël rencontre Marguerite quelques mois plus tard, elle prend la jeune fille sous sa protection et résout de l’aider à retrouver sa famille. Mais Marguerite, en intégrant l’intimité des Necker et de la célèbre femme de lettres, réalise vite que des choses étranges se passent au château. Elle décide à son tour de faire la lumière sur les agissements de ce mystérieux homme à la redingote qui rôde aux écuries. Un roman jeunesse historique et humaniste passionnant, fermement ancré en sol vaudois, qui captive ses lecteurs sans distinction d’âge, sous la plume élégante et malicieuse de Philippine.

 

(Photo © A di Crollalanza)