Santiago Amigorena

Présence durant l'édition :

2021

Santiago Amigorena est né à Buenos-Aires (Argentine). Ecrivain, cinéaste, scénariste, il vit à Paris. Le premier exil est son douzième livre aux éditions P.O.L.

 

Le Premier Exil (P.O.L)

Le Ghetto intérieur racontait le silence, en 1945, de celui qui deviendrait le grand-père de l’auteur , Vicente Rosenberg, qui émigra à Buenos Aires. Le Premier Exil s’ouvre sur la mort, vingt ans plus tard, dans cette même ville, de l’arrière-grand-père maternel, l’abuelo Zeide, un Juif originaire de Kiev. Mais la famille du narrateur a dû fuir l’Argentine pour l’Uruguay, et échapper à la dictature, après le coup d’État militaire en 1968. C’est le roman d’un âge plus mystérieux que tous les autres, qui a commencé quand le narrateur avait six ans par un premier exil d’Argentine en Uruguay, et s’est achevé à douze ans par un second exil, en Europe. Avec un sens de l’autodérision et du drame, l’auteur fait l’histoire des origines de son propre silence, de sa relation tourmentée au langage, de ses traumas, de son apprentissage de la vie, et de l’intuition première de la puissance de la littérature dans une existence. Derrière ce récit d’une enfance inquiète, laconique, le livre dresse aussi le portrait du continent sud-américain que recouvre peu à peu une nuit sanglante, où la torture et les disparitions deviennent routinières.

 

(Photo © Bamberger)

 

Programme de l'auteur·trice

Samedi

14h00-15h00 Dédicaces 
15h45-17h00  De l’intime au politique
17h00-19h00 Dédicaces 

Dimanche

9h30-11h30 Dédicaces 
13h00-15h00 Dédicaces