Jean-Pierre Brouillaud

Jean-Pierre Brouillaud vit en Ardèche. Grand voyageur, il relate depuis plusieurs années ses voyages dans son blog, intitulé "L’illusion du handicap". Il est régulièrement sollicité par les médias (récemment France Culture, la télévision suisse romande...) pour témoigner sur sa façon de vivre son handicap.

 

Aller voir ailleurs
À 15 ans, Jean-Pierre Brouillaud apprend incidemment, en surprenant une conversation entre ses parents, qu’il va perdre la vue. Comme pour répondre à l’angoisse de sa mère qui a peur qu’il ne puisse pas avoir "une vie normale", l’adolescent se révolte, quitte l’école et part sur les routes. C’est la période des hippies, où toutes les expériences sont permises. Sexe, drogue, rock’n’roll et route des Indes, Jean- Pierre Brouillaud n’aura de cesse de se prouver que la cécité n’est pas un obstacle aux découvertes et aux rencontres. À la quarantaine, devenu père, il s’installe en Ardèche. Il continue à parcourir le monde seul, avec sa fille ou avec des amis.
Dans cet ouvrage, il revient sur ce que lui ont apporté ses voyages (notamment en Asie, en Afrique, en Amérique latine) et nous fait véritablement voir le monde à sa façon.

(photo © Lilian Vezin)