Alain Clavien

Alain Clavien est professeur d’histoire à l’Université de Fribourg. Ses recherches portent sur l’histoire culturelle et littéraire, en particulier en Suisse romande. Il est également président de la Société d’histoire de la Suisse romande et membre de l’Association pour l'étude de l'histoire du mouvement ouvrier. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages aux Editions Antipodes, dont La provincen’est plus la province. Les relations culturelles franco-suisses à l’épreuve de la Seconde Guerre mondiale, Grandeurs et misères de la presse politique. Le match Gazette de Lausanne - Journal de Genève et a dirigé plusieurs ouvrages collectifs, dont le dernier en date, Théâtre et scènes politiques.

 

La presse romande

 

L’histoire de la presse en Suisse est encore mal défrichée, et la remarque vaut peut-être plus encore qualitativement que quantitativement. La plupart des études existantes portent sur les contenus, en négligeant les pratiques journalistiques ou les contraintes économiques. Monographiques souvent, elles se foca­lisent sur un titre, au point d’en oublier parfois cette vérité d’évidence qu’un journal est une pièce à replacer dans un champ médiatique et qu’il est largement déterminé par lui. Au vu de ces remarques historiographiques, un essai de synthèse pourrait à juste titre étonner. Ne serait-elle pas prématurée, et l’auteur de ces lignes n’aurait-il pas mieux fait de donner une de ces études dont il regrette l’absence ? Il me semble au contraire qu’il est des moments où une synthèse, même partielle, peut être fort utile. D’une part, l’esquisse d’une évolution générale aide à recadrer les questions, et à en suggérer de nouvelles. D’autre part, en un temps où la presse écrite traverse une période de troubles profonds, voire de crise existentielle à en croire les esprits les plus pessimistes, il n’est pas inutile de comprendre comment on en est arrivé là, en prenant du champ et en considérant une perspective large.