Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut est professeur de culture générale à l’École polytechnique et anime l’émission « Répliques » sur France Culture. Il a publié récemment chez Stock Un cœur intelligent (2009) et Et si l’amour durait (2011). Sa confrontation avec les modernes a donné lieu à un livre paru aux éditions Ellipses en 2005 : Nous autres, modernes.

Dans L'identité malheureuse  (Stock, 2014), Alain Finkielkraut poursuit sa confrontation passionnante avec la modernité. Sur les questions de l’identité nationale, de l’immigration et de la laïcité, de l’école, du style de vie, de l’inégalité des civilisations, des mœurs, il tient un discours qui tranche sur la bien-pensance ambiante mais qui ne peut être récupéré nulle part.

Aucune idole contemporaine, aucun mot d’ordre branché, aucune facilité de pensée ne lui en imposent ni ne masquent à ses yeux l’essentiel : le délitement de nos sociétés saisies par le vertige de la nouveauté et de la désidentification. Le tourbillonnement contemporain et le jeunisme déchaîné n’ont pas grâce à ses yeux.

Mais c’est tout de même dans le camp des modernes qu’il habite, la Cité qui est la sienne est issue des Lumières et non de la contre-Révolution. C’est en moderne qu’il parle aux modernes et leur dit : cessez de vous aveugler.

(Photo © Hannah Assouline – Opale – Editions Stock)