Alain Jaubert

Alain Jaubert est né en 1940 en France. Avant de réaliser la célèbre émission sur l’art «Palettes» (50 films produits et diffusés entre 1989 et 2003), Alain Jaubert a été journaliste scientifique à La Recherche et au Nouvel Observateur puis chroniqueur de musique classique à Libération.
Auteur de plusieurs essais dont Le commissariat aux archives en 1986 et de diverses traductions (Allen Ginsberg, 1973 et Edgar Allan Poe, 1989), il publie son premier roman Val Paradis en 2004, suivi d’un second Une nuit à Pompéi en 2008.
Alain Jaubert a réalisé de nombreux documentaires pour l’INA (Auschwitz, l’album, la mémoire, 1985), Arte (Gustave Caillebotte ou les aventures du regard 1994, Giacomo Casanova 1998, Nietzsche, un voyage philosophique 2001) et France 3 (Série «Un siècle d’écrivains»: Henri Michaux, 1995). De 1990 à 1993 il a produit le magazine Les Arts et de nombreuses émissions pour «Océaniques» sur France 3. Parallèlement, il a enseigné à l’Ecole normale supérieure des Arts décoratifs de 1988 à 1993: théories sur la couleur pour les débutants et sémiologie de l’image pour le département photo.

 

Casanova l'aventure
Comment écrire sur Casanova, qui s’est lui-même chargé de tout dire sur ses aventures, périlleuses, amoureuses, rocambolesques dans Histoire de ma vie?
Alain Jaubert relève le défi en un récit composé de trente historiettes, pièces de théâtre, dont Casanova est le héros, faisant fi de la chronologie et empêchant ainsi l’ennui dont son sujet aurait eu horreur. Venise est partout, dans ses prisons où Casanova a tant souffert, dans les gondoles, dans les bordels, dans les salons où l’on pratique la magie. Le corps est là, décrit dans ses fonctions les plus nobles comme les moins ragoûtantes. Le lecteur est entraîné inexorablement dans l’univers du poète, un peu truand, drôle, souvent sentimental.
Les récits d’Alain Jaubert forment un portrait diffracté, inoubliable, d’un homme extraordinaire, un prince des Lumières fragile et attachant.

(photo © Hélie Gallimard)