Amélie Plume

Née à La Chaux-de-Fonds, Amélie Plume a fait des études de Lettres à Neuchâtel. Elle vit quelques années à New York, voyage en Afrique et en Israël, avant de s’établir à Genève et dans le Sud de la France. En 1981, elle se lance dans l’écriture. Elle a publié à ce jour treize récits dont plusieurs sont traduits en allemand. Elle a reçu le prix Schiller pour l’ensemble de son œuvre.

Histoires ordinaires et merveilleuses de passions, et le contraire d’une écriture romantique : Amélie Plume décrit les affres et les extases de l’aventure amoureuse sans une once de drame. À l’inverse, grâce à une langue orale et visuelle, un esprit jubilatoire, une perspicace ironie, de l’aplomb, un sacré sens de la vérité, mais aussi beaucoup de tendresse, on rit, avec elle, de sa douleur. Les majuscules, qu’Amélie Plume emploie de manière très singulière, Catherine Safonoff les a décrites comme des « zooms drôlatiques, soudain coups de gong, qui scandent le récit comme on frappe du pied un tempo. »

Avec Lily Petite, la narratrice de Tu n'es plus dans le coup (Zoé, 2014), la vieillesse est plaisante, la retraite une aubaine, la perte de mémoire prétexte à recenser la flore méditerranéenne. Elle s’attèle avec courage, lucidité et humour à l’héroïque tâche de prendre son temps pour envisager les années qui lui restent à vivre. L’aplomb, la drôlerie, la franchise donnent à cette méditation une allégresse communicative.

(Photo © Yvonne Böhler)