Anne Serre

Née en 1960 à Bordeaux, Anne Serre arrive à Paris en 1977 pour y faire des études de lettres. Elle publie ses premiers textes en 1980 (des nouvelles) dans les revues L’Alphée et Obsidiane, auxquelles elle collabore ensuite régulièrement. D’autres nouvelles paraîtront dans diverses revues (notamment la NRF) jusqu’en 1992, date à laquelle elle publie son premier livre, Les Gouvernantes. En 1999, Jean-Pierre Richard consacre un essai à ses livres dans Essais de critique buissonnière (Gallimard). Dans Au secours (son sixième livre), apparaît pour la première fois un narrateur féminin qui dit « Je ». Avec Le Narrateur (2004), elle crée un personnage, le narrateur, pareil à un personnage de fiction, qui réapparaît dans Un chapeau léopard (2008). Après Les Débutants, et Petite table, sois mise !, Dialogue d’été est son treizième roman. Depuis 2010, elle est membre du C.A. de La Maison des écrivains et de la littérature. Elle vit et travaille à Paris.

Un écrivain explique à son double comment fonctionne son imaginaire. Il lui parle de ses personnages, des relations qu’il entretient avec eux, tendres ou cruelles, d’indifférence parfois. Il lui explique comment il est à la fois dedans et en-dehors du roman. Souvent, l’auteur est un médium qui passe de l’autre côté du miroir et nous dévoile des mondes et des sentiments inconnus. Anne Serre nous propose de plonger dans le cerveau d’un écrivain : une expérience unique et vertigineuse, un passionnant voyage au-delà du réel, vers le pays de la littérature, qui frôle parfois celui de la magie…

(Photo © Stéphane Haskell)