Antonin Moeri

Antonin Moeri est né à Berne. Après ses premières années vécues à Mexico, il poursuit sa scolarité sur les rives du Léman, dans la région de Vevey. Adolescent, Antonin Moeri part à Genève pour y étudier à l’Université. Après avoir suivi les cours de l’Ecole d’art dramatique de Strasbourg, il exerce le métier d’acteur en France et en Belgique.
Traducteur de Theodor Fontane, de Robert Walser et Ludwig Hohl, il écrit cinq livres parus aux Editions L’Âge d’Homme: Le Fils à maman en 1989 pour lequel il obtient le Premier Prix au concours littéraire de la revue [VWA]; L’Île intérieure en 1990; Les Yeux safran en 1991; Allegro amoroso en 1993 pour lequel il obtient le Prix Schiller 1994 ; Cahier marine en 1995. En 1998, il publie aux éditions Bernard Campiche Igor, suivi, en 2000, d’un premier recueil de nouvelles, Paradise Now, ainsi que, en 2003, d’un deuxième recueil de nouvelles, Le Sourire de Mickey et d’un toisième, Encore chéri ! en 2013.. En 2007, il publie aux Editions Bernard Campiche le roman Juste un jour.
Antonin Moeri vit à Genève. Il séjourne une partie de l’année à Cully.

Pap's
Celui qu’on appelait « Pap’s » reste une énigme pour ceux qui l’ont connu... Avant de mourir, il m’a remis des cahiers à couverture noire en disant: «Tu en feras ce que tu voudras»... Quinze ans après sa mort, j’ouvre ces cahiers et décide de raconter l’aventure (années quarante et cinquante) d’un fils de facteur des postes qui se rêvait écrivain... Ce fils de facteur des postes deviendra le premier cardiologue d’une ville de vingt mille habitants... Il fut l’ami, entre autres, de Charles-Albert Cingria, Philippe Jaccottet, Lélo Fiaux, Georges Borgeaud, Gustave Roud, Carlo Coccioli...

(photo © Philippe Pache)