Arno Bertina

Né en 1975, Arno Bertina a effectué cinq séjours au Congo de 2014 à 2018 avec l’ASI, ONG franco-congolaise qui assure la prise en charge médico-psychosociale des jeunes filles en situation de rue et de vulnérabilité.

Il est l’auteur de deux romans aux Éditions Actes Sud, Le Dehors ou la migration des truites (2001) et Appoggio (2003). Chez Verticales, il a ensuite publié quatre fictions : Anima motrix (2006), Ma solitude s’appelle Brando (2009), Je suis une aventure (2012) et Des châteaux qui brûlent(2017).

 

L'âge de la première passe (Verticales)

« Ceci n’est pas un essai sur le Congo. Cinq longs séjours, à l’invitation d’une ONG, ne permettent pas d’écrire sur un pays. Ce n’est pas non plus un récit de voyage. Alors quoi ? C’est assurément un livre sur les filles des rues que j’ai rencontrées à Pointe-Noire et Brazzaville, dont j’ai voulu décrire la force et les blessures. Mineures n’ayant pas d’autres ressources que la prostitution, souvent orphelines et déjà mères, elles se métamorphosent dès la nuit tombée pour « faire la vie ». Mais peut-être est-ce aussi un livre sur ce monde qui est le leur, avec sa misère et ses mystères, et sur ce qu’il a déplacé en moi. »

 

(Photo © Francesca Mantovani - éditions Gallimard)