Aude Hauser-Mottier

Aude Hauser-Mottier pratique la physiothérapie à Genève. Elle-même musicienne, elle soigne notamment la dystonie de fonction, un mauvais automatisme acquis par la répétition d’un mouvement. Mais le dysfonctionnement dont souffre l’artiste n’est jamais d’origine physique: il est d’origine psychique. C’est pourquoi Aude Hauser-Mottier pratique également avec ses patients une forme d’analyse fondée sur l’interprétation des rêves.

 

La musique de la douleur
La guérison de sept patients est racontée dans ce recueil: on y rencontre un violoncelliste rongé par la culpabilité, une femme qui découvre les origines de sa naissance, un jeune guitariste qui s’épanouit en quittant le Conservatoire, une galeriste qui redonne de la valeur à son métier, une ancienne cantatrice désordonnée qui apprend littéralement à mettre de l’ordre dans sa vie...
À travers ces sept cas, on constate que l’absence de musique ou la douleur dans la musique ne sont que le symptôme d’un autre mal. Comme les patients qui arrivent pour la première fois au cabinet pour ce qu’ils croient, de façon erronée, n’être qu’un problème mécanique.

(photo © D.R.)