Aude Seigne

Née en 1985 à Genève, Aude Seigne a suivi des études de littérature française et civilisations mésopotamiennes à l’Université de Genève. Lauréate du Prix Nicolas Bouvier pour son premier roman Chroniques de l’Occident nomade (2011), Aude Seigne a su trouver une langue tout en nuances pour parler des contradictions des « millennials » : la génération de ceux qui ont trente ans au 21e siècle. Après Les Neiges de Damas en 2015 et plusieurs textes parus au sein de journaux et d’ouvrages collectifs, Une toile large comme le monde est son troisième roman. Aude Seigne est membre du collectif AJAR.

 

Une toile large comme le monde

Sous nos trottoirs et nos océans, des millions de mails transitent chaque seconde à travers des câbles qui irriguent le monde. Surfant sur ce flux continu, Pénélope, June, Birgit et Lu Pan mènent leur existence de « millennials » aux quatre coins de la planète. Fascination ou familiarité, dépendance ou dégoût, leur rapport au web oscille, dans leur travail comme dans leur vie amoureuse. En découvrant l’univers de boîtes et de fils qui les relient bien plus concrètement qu’ils n’imaginent, ils élaborent un plan vertigineux pour atteindre leur but commun : mener une existence hors de la Toile. Ce roman est un génial selfie du monde contemporain, dans lequel virtuel et réel sont toujours plus intriqués.

 

(Photo © Romain Guélat)