Bernard Lonjon

Bernard Lonjon anime une librairie d’ouvrages anciens en Languedoc (blonjon.com). Il a publié des articles dans plusieurs revues littéraires, des nouvelles et une dizaine d’ouvrages sur la chanson française (Georges Brassens, Maurice Chevalier, Edith Piaf) et la littérature (Guillaume Apollinaire, Jean Cocteau, Colette).

Edith et ses hommes
Edith Piaf le chantait : « J’ai le cœur trop grand pour un seul gars, c’est pour ça que j’écris l’amour sur toute la terre. »
Porte drapeau de la chanson réaliste, Edith Piaf, personnalité déjantée, addicte à l’amour et à l’alcool, a porté au pinacle la chanson française de la première moitié du vingtième siècle. Elle a beaucoup aimé les hommes dont elle fut tour à tour pygmalion, amoureuse, maîtresse, amante d’un soir. Elle a aimé l’amour avant tout.
Ce parcours d’une vie hors normes retracée au rythme de ses hommes, ses amis, ses amants, ses managers, ses musiciens, ses paroliers, permet de mieux cerner la personnalité de Piaf, la môme au cœur d’artichaut. Au détour de ce récit mêlé de chansons autobiographiques, on croise Yves Montand, Georges Moustaki, Charles Aznavour, Jean Cocteau, Sacha Guitry, Eddie Constantine, Bruno Coquatrix, Charles Dumont, Michel Simon, Jacques Canetti, Gilbert Bécaud, Georges Brassens, Paul Meurisse... mais aussi son père, son frère, son confident Jacques Bourgeat avec qui elle échangea plus de mille lettres.