Camille Laurens

Agrégée de lettres modernes, Camille Laurens fait son entrée en littérature en 1991 avec Index (P.O.L ), roman ouvrant une tétralogie. Après Philippe (P.O.L, 1995), récit de la perte de son fils, elle délaisse la fiction traditionnelle pour s'approcher de l'autofiction et se lance dans une forme de travail introspectif sur le sujet humain, son rapport à lui-même et ses désirs. Parallèlement à son entreprise romanesque, Camille Laurens poursuit un travail littéraire qui se veut avant tout textuel, s'intéressant à la “matière vivante des textes”. Elle publie ainsi plusieurs essais sur les mots. En 2000, avec Dans ces bras-là (P.O.L, 2000), elle obtient le Prix Femina et le Prix Renaudot des lycéens. Camille Laurens participe également à de nombreuses revues. Depuis 2019, elle reprend le feuilleton littéraire du Monde des livres. Elle est traduite dans une trentaine de langues. Membre de l'Académie Goncourt depuis 2020, son prochain roman Fille paraît fin août aux éditions Gallimard.

 

Fille (Gallimard)

Dans ce roman, Camille Laurens déploie le destin d’une femme née au début des années 60 confrontée aux mutations de la société française de ces quarante dernières années. La narratrice emporte dans sa voix les grandes problématiques de l’éducation des femmes, de la domination masculine et de la transmission des valeurs féministes aux jeunes générations. Son parcours se fait la chambre d’échos de toutes celles qui furent élevées dans l’idée d’une supériorité des hommes.

Camille Laurens saisit avec acuité ces moments charnières de l’enfance au cours desquels se jouent l’adulte que l’on va devenir. On assiste aux différentes étapes de la construction d’une identité, sans jamais subir l’accablement d’une quelconque forme de théorie. Les situations sont touchantes, bouleversantes d’humanité.

D’une maîtrise remarquable, l’écriture de Camille Laurens restitue les grandes embardées de la vie avec justesse.

 

(Photo © F. Mantovani)