Camille Logoz

Camille Logoz vit à Lausanne, Suisse et travaille comme traductrice littéraire et enseignante. Elle a fait des études de lettres (français et allemand) aux universités de Lausanne et Zurich et a participé au Programme Goldschmidt pour jeunes traducteurs et traductrices littéraires en 2019. Elle a récemment publié sa première traduction (Wilfried Meichtry, Jusqu’au bout des rêves. Katharina von Arx et Freddy Drilhon, trad. Camille Logoz, Cabédita, Bière) et travaille actuellement à la traduction française de Frauen im Laufgitter d’Iris von Roten, pour laquelle elle a bénéficié d’une bourse et d’une résidence de trois mois à Rarogne, à l’Atelier de traduction de l’État du Valais.

 

(Photo © Jeanne Martel)