Catalin Dorian Florescu

Catalin Dorian Florescu, né à Timisoara en 1967, passe son enfance et sa jeunesse en Roumanie. En 1976, son père l’emmène huit mois en Italie et aux Etats-Unis, puis en 1982 la famille fuit la Roumanie et s’installe en Suisse où il étudie la psychologie. Il exercera la profession de psychothérapeute pendant plusieurs années jusqu’au succès de son premier roman, Wunderzeit (2001), qui lui permet de se consacrer à l’écriture en langue allemande, à Zürich où il vit. Suivent cinq romans, dont Le Masseur aveugle (Liana Levi, 2008), et Les tribulations de Jacob couronné par le prix du Livre suisse (Schweizer Buchpreis) en 2011.

Les tribulations de Jacob (Seuil, 2013) raconte les mésaventures de Jacob Obertin. Située entre la fin des années vingt et le début des années cinquante du XXe siècle, l’histoire de Jacob est aussi et surtout une fantastique épopée familiale qui retrace le destin des Allemands de Roumanie depuis le début de la guerre de trente ans. Comme tant d’autres Lorrains, les ancêtres de Jacob avaient émigré dans le Banat à la fin du XVIIIe siècle, en quête d’une meilleure vie. Mais à quel prix ? Jacob, lui, a tiré la mauvaise carte : après avoir perdu son amoureuse et sa mère de cœur, il est confronté à la trahison de son père. Pourtant, la vie met aussi sur son chemin des gens qui l’aident à surmonter les vicissitudes de l’Histoire – guerre, dictature et déportation – et à tenter toujours un nouveau départ.