Catherine May

Présente à des rencontres scolaires, non accessible au public. 

 

Archéologue de formation, Catherine May est l’autrice de plusieurs romans. Après Les sacrifiés d’Eyrinques, paru chez Xenia en 2014, et London Docks, paru aux Éditions Plaisir de Lire en 2017, elle sort deux romans en 2020 : Drame à Wally Creek, toujours chez Plaisir de Lire, un nouveau polar qui emmène le lecteur au fin fond du Canada ; et un roman jeunesse, Le disparu du vieux cimetière, paru dans la collection Frissons Suisses des éditions Auzou.

 

Le disparu du vieux cimetière (Auzou Suisse)

Au collège de la Servanne, la vie coule paisible pour Léa et sa bande de copains. Jusqu’au jour où des tombes anciennes sont mises au jour sur un chantier à côté de leur école.

Fascinés, les enfants décident de s’aventurer sur le site de fouilles, que domine une lugubre maison en ruine. Ils vont de frayeur en frayeur. Et tout s’accélère lorsqu’un des membres du petit groupe disparaît…

La trame archéologique de ce récit s’inspire de plusieurs sites archéologiques du canton de Vaud, une vieille chapelle, des tombes du haut Moyen âge, un inquiétant sentier des Morts, qu’empruntaient les convois funèbres dans les temps anciens.

Le cœur battant, Léa et ses amis vont mener l’enquête au milieu de ces vestiges du passé afin de retrouver leur ami.

 

(Photo © Marie Castella)