Charb

C’est en dessinant pendant les cours de maths que Charb, de son vrai nom Stéphane Charbonnier a appris son métier. En 1992 il participe au relancement de Charlie Hebdo dont il est depuis 2009 de directeur de la publication. On peut voir régulièrement ses dessins dans le quotidien l’Humanité et dans l’émission 28 Minutes sur Arte.

En 2006, pour protester contre le terrorisme et la censure religieuse Charlie Hebdo republie les caricatures danoises de Mahomet. Le journal est poursuivi en justice pour blasphème. Charlie Hebdo est relaxé, mais depuis cette date il n’est plus seulement la cible des catholiques d’extrême droite, mais également des islamistes. En 2011, suite à une couverture mettant en scène Mahomet, le journal est incendié, son site Internet piraté et Charb est menacé de mort. En 2013 Al Qaïda dans la péninsule arabique, par la voix de son journal Inspire, réclame la tête de Charb. En dépit de ces menaces, la ligne éditoriale de Charlie reste la même : un journal antifasciste, antiraciste, écolo, pacifiste et laïc.

(Photo © Quentin Houdas)