Charles Pépin

Présence durant l'édition :

2021

Charles Pépin est philosophe et romancier. Né en 1973, il est diplômé de Sciences-Po Paris, d’HEC et agrégé de philosophie. Il a enseigné la philosophie à la Maison d’éducation de la Légion d’honneur (Saint Denis) et à Sciences-Po Paris. Il a publié plusieurs essais philosophiques dont Ceci n’est pas un manuel de philosophie ( Flammarion, 2010), Quand la beauté nous sauve (Robert Laffont, 2013) et, récemment, deux best-sellers : Les Vertus de l’échec ( Allary Éditions, 2016) et La Confiance en soi (Allary Éditions, 2018). Il publie également des romans. Son dernier, La Joie (Allary Éditions, 2015) est une variation inspirée de L’Étranger de Camus. Avec Jul, il écrit des bandes dessinées autour de la philosophie et des philosophes. La Planète des sages (Dargaud, deux tomes, 2011 et 2015), Platon La Gaffe (Dargaud, 2013) ou encore 50 nuances de Grecs (Dargaud, deux tomes, 2017 et 2019) qui ont tous été des succès de librairie. Il donne régulièrement des conférences et tient une chronique dans Philosophie Magazine où il répond chaque mois à une interrogation philosophique formulée par un lecteur. Il anime depuis dix ans un séminaire de philosophie ouvert à tous : « Les lundis philos de Charles Pépin » avec l’institut MK2 à Paris. Charles Pépin est l’un des essayistes français les plus traduits à l’étranger.

 

La rencontre (Allary Éditions)

Pourquoi certaines rencontres nous donnent-elles l’impression de renaître ? Comment se rendre disponibles à celles qui vont intensifier nos vies, nous révéler à nous-mêmes ? La rencontre – amoureuse, amicale, professionnelle – n’est pas un « plus » dans nos vies. Au cœur de notre existence, dont l’étymologie latine ex-sistere signifie « sortir de soi », il y a ce mouvement vers l’extérieur, ce besoin d’aller vers les autres. Cette aventure de la rencontre n’est pas sans risque, mais elle a le goût de la « vraie vie ». De Platon à Christian Bobin en passant par Belle du Seigneur d’Albert Cohen ou Sur la route de Madison de Clint Eastwood, Charles Pépin convoque philosophes, romanciers et cinéastes pour nous révéler la puissance, la grâce de la rencontre. En analysant quelques amours ou amitiés fertiles – Picasso et Éluard, David Bowie et Lou Reed, Voltaire et Émilie du Châtelet... –, il montre que toute vraie rencontre est en même temps une découverte de soi et une redécouverte du monde. Une philosophie salutaire en ces temps de repli sur soi.

Programme de l'auteur·trice

Samedi

13h30-14h30  La rencontre est un voyage
14h30-16h30 Dédicaces 
17h30-19h00 Dédicaces 

Dimanche

11h00-12h00  Rencontre
12h00-12h30 Dédicaces 
13h30-14h30  « Egosystème », RTS la première
14h30-16h00 Dédicaces