Christian Bindner

Grand reporter, journaliste sportif puis chroniqueur judiciaire, Christian Bindner a longtemps été l’une des grandes voix de France Inter. Il a souvent ému ses auditeurs en relatant les drames humains des grands procès d’assises. La suite ne sera que silence (Le Passeur Éditeur) est son premier roman.

Quatre heures, le temps du délibéré de la cour d’assises qui juge Baptiste Chauvalet pour avoir assassiné le tortionnaire de son fils de 7 ans. Quatre heures de la vie d’un homme à la fois victime et bourreau, peut-être en route vers la perpétuité. « Le procès de la légitime vengeance », titre la presse.

Sous le poids de l’attente silencieuse, la mémoire se met à parler. Les événements qui ont mené à l’enlèvement de son fils reviennent à Baptiste avec violence. Histoires dans l’histoire, il rapporte à son propre drame ses souvenirs de procès bouleversants auxquels il a assisté en tant que dessinateur judiciaire : l’affaire du petit Grégory, François Besse, les bébés congelés, Outreau...