Clare O’Dea

Présence durant les éditions :

20172021
Clare O’Dea a travaillé comme journaliste pendant dix ans à la SRG SSR (swissinfo.ch) avant de se faire connaître comme auteure avec son premier livre The Naked Swiss: A Nation Behind 10 Myths (La Suisse mise à nu : un peuple et ses dix myths, Helvetiq 2018). Irlandaise d’origine, naturalisée suisse, elle vit depuis 2003 dans le canton de Fribourg. Le jour où les hommes ont dit non (titre original anglais Voting Day) est son premier roman.
Le jour où les hommes ont dit non 
ll y a 50 ans, les femmes suisses obtenaient enfin le droit de vote sur le plan national. Le roman de Clare O’Dea traite un autre dimanche de votation quand les citoyens de notre pays ont refusé le suffrage féminin à 66,9%. Dans « Le jour où les hommes ont dit non », l’auteure nous emmène sur les pas de quatre femmes ce dimanche 1er février 1959 que rien ne semble rapprocher. Pourtant, leurs destins se croiseront à travers celui d’un petit garçon qui joue un rôle central dans ce récit. Vreni, une paysanne fribourgeoise qui a peiné toute sa vie, est à la veille d’une importante intervention chirurgicale. Sa fille Margrit semble avoir trouvé le bonheur en ville de Berne comme employée de bureau, mais elle est en plein désarroi, confrontée à un chantage. Esther, une Yéniche, travaille comme femme de ménage et se bat pour récupérer la garde de son enfant. Beatrice a fait carrière dans l’administration et s’est engagée corps et âme dans la campagne en faveur du suffrage féminin.