Claude Mossé

Claude Mossé, originaire de Provence, historien de formation, grand reporter radio et télévision, a passé quarante ans à la Radio Suisse Romande et à la Télévision Suisse Romande. Il a choisi, après l’actualité, l’écriture romanesque pour raconter le passé. Il a notamment publié Le Château des papes (Plon, 2000) et Le Transiberrien, un train dans l’histoire (Plon, 2001).

Dans Les Temps des silences (Presses de la Cité, 2014), au lendemain de l’Anschluss, en 1938, le gouvernement suisse choisit la neutralité, ferme ses frontières et ouvre des camps de réfugiés, qui ne sont autres que des camps d’internement pour les Juifs qui ont réussi à quitter l’Allemagne ou l’Autriche nazies. Paul Grüninger, lui, désobéit. Commandant de la police cantonale, en poste à Saint-Gall, à la frontière austro-germano-suisse, il falsifie des documents qui permettront à des centaines de Juifs d’éviter la déportation.

Parallèlement, Martha, une Juive allemande naturalisée suisse, s’insurge et organise l’accueil et l’exfiltration de centaines de pourchassés. Pour prix de sa conscience civique, de son humanité, Paul Grüninger sera démis de ses fonctions, condamné, privé de retraite dans une totale indifférence. Après avoir vécu d’emplois précaires, il mourra en 1972, un an après avoir été proclamé « Juste parmi les nations » au nom de l’Etat d’Israël.