Corinne Desarzens

Née à Sète en 1952, Corinne Desarzens vit à Treycovagnes (VD). Elle est l'auteur de nombreux romans, parmi ceux-ci, Il faut se méfier les paysages, Bleu diamant et Aubeterre, d'un minuscule essai au long titre, Deux doigts de prunelle dans un verre à bourbon, de deux recueils de récits, Carnet madécasse et Pain trouvé. En 2003, paraît aux Editions du Laquet Sirènes d'Engadine, puis Tabac de Havane évoluant vers le chrysanthème, éd. du Rocher, 2008, Le gris du Gabon, éd. de l'Aire, 2010, Un roi, Grasset et Fasquelle, 2011 et Dévorer les pages, éditions d’autre part, 2013, la passion partagée d’une lectrice passionnée.

Elle reçoit le Prix Schiller 1990, le Prix Jubilé 1991, le Prix Rambert en 2001 pour son roman Bleu diamant paru en 1998 et le Prix Bibliothèque pour tous 1995.

 

Couilles de velours

CE SAC DE CHAIR n’est-il pas un homme en miniature, porté par ce même homme au fond de son pantalon ? Ou alors juste la tête, un nez et des joues ? Un serviteur, un ventriloque, un double de lui-même ? Une face de vieux sage replié derrière le soldat expédié au front ?

Des parties génitales d’un amoureux au velouté sublime d’un vin rouge, des petites proses emplies d’histoires, de fables, de maximes triviales et poétiques qui nourrissent le terrain fécond de l’amour et de l’humour. Une jouissance littéraire !