Dora Formica

Née en 1987 à Lausanne, Dora Rudaz commence à dessiner dès l’enfance, très vite inspirée par son père, illustrateur parisien résidant actuellement à Bruxelles. Elle délaisse le dessin pendant son adolescence pour n’y revenir qu’à l’âge de 23 ans, lors d’un séjour de 4 mois à Bruxelles dans le but de se consacrer à plein temps au domaine de l'illustration. Malgré sa formation d’autodidacte, elle s'exerce surtout en dessinant les gens dans les lieux publics. Elle « s’infiltre » également dans les cours de l’école d’art de La Cambre à Bruxelles ou de la Central St-Martins de Londres, y puisant ainsi les compléments nécessaires à sa pratique. Elle est actuellement enseignante à Lausanne et illustratrice le reste du temps.

En 2011, Dora Rudaz et son ami Matthias partent en voyage autour du monde. Afin de documenter son voyage et pour répondre aux demandes de nouvelles de leurs proches, elle se décide à publier ses dessins de voyages sur un blog. Sa rencontre avec Stéphane Bovon, un des éditeurs d’Hélice Hélas lance le projet d’une publication papier pour la beauté du trait: Cury, kiwis et caïpirinha, Un récit illustré autour du monde.

En plus d’être d’une fraîcheur bienvenue à l’époque où voyager et surtout raconter ses voyages devient un peu cliché, ses traits sont beaux, variés et savent charmer même les plus blasés d’entre nous. C’est que Dora évite les pièges des guides de voyage, n’offre aucun itinéraire et sait justement montrer le détail des choses, l’insolite dans chaque situation. Si chaque voyage est supposé être unique et dès lors subjectif, Dora sait également partager cette subjectivité, faire rire et s’émouvoir avec elle. Parler avec pudeur et bienveillance de ces gens que l’on rencontre, et qui l’ont marquée.