Etienne Duval

Etienne Duval est un journaliste franco-écossais basé à Londres et à Edimbourg. Après des études en sciences politiques à Oxford, il a travaillé à la BBC, puis a été correspondant à Londres de nombreux médias, dont le Matin de Paris, Europe 1, Arte, TV5, la RTBF et la RTS. Il est aujourd’hui journaliste et consultant indépendant.

 

Les Écossais pieds sur terres !
Dans ses odes de 1760, le poète James McPherson, dit Ossian, nous fait découvrir la sensibilité de ces Highlanders, considérés jusqu’alors comme des primitifs, voire des sauvages. Le romancier Walter Scott fit ensuite de ces Ecossais fantasmés des hors-la loi courageux et sympathiques, quoiqu’un peu rétrogrades. Puis la reine Victoria décida de passer ses étés dans le château de Balmoral, ce qui donna un côté très chic aux Highlands. Le cinéma aussi a apporté son édifice au fantasme avec le film Braveheart réalisé par Mel Gibson, dans lequel les incalculables erreurs factuelles n’empêchent nullement d’en faire une référence pour le grand public... Mais au-delà de ces nombreux clichés, qui sont vraiment les Ecossais ? Eux qui en 1707 se sont volontairement joint à l’Angleterre et qui trois siècle plus tard sont soulevés par une vague nationaliste qui manqua de peu de leur redonner leur indépendance aussi pacifiquement qu’ils l’avaient perdue. Peuple écossais ou nation écossaise ? La réponse à cette question se fait si souvent par le creux; nous savons ce qu’ils ne sont pas, nous savons qu’ils sont distincts, qu’il semble difficile d’appréhender l’identité de ce peuple sans faire appel à son imaginaire. C’est pourtant ce qu’Etienne Duval propose de faire dans Les Ecossais, pieds sur terres ! qui nous fait découvrir l’histoire de l’Ecosse, ses mythes mais aussi une série d’entretiens inédits avec par exemple Liz Lochhead, «poétesse du peuple» et dramaturge qui nous fait découvrir la modernité du monde culturel écossais, ou encore Alasdair Fraser, le maître incontesté de la musique traditionnelle écossaise qui utilise un autre langage pour nous faire découvrir son peuple... Un récit passionnant, drôle, et pour le moins surprenant !

(photo © Pierre-Armand Dussex)