Evelyne Bloch-Dano

Biographe, essayiste, Évelyne Bloch-Dano est l’auteure d’une œuvre souvent primée et traduite où l’on retiendra, entre autres, les biographies de Madame Zola (1997, Grand prix des lectrices de Elle), Flora Tristan, la femme-messie (2001, Prix François-Billetdoux), Madame Proust (2004, Prix Renaudot de l’essai), Le Dernier Amour de George Sand (2010), mais aussi Mes maisons d’écrivains (2005), le savoureux La Fabuleuse Histoire des légumes (2008), et les récits, remarqués et salués, La Biographe (2007) et Porte de Champerret (2013).

 

Jardins de papiers
Jardins de papier ou rêves de jardins ? Déjà exploratrice des légumes oubliés, la biographe Évelyne Bloch-Dano passe ici du potager au jardin dans la vie ou l’oeuvre de grands prosateurs : le jardin étant à la fois le reflet de l’âme, le repos mérité, le travail qui rend meilleur, la nostalgie de l’enfance, le rêve d’un monde idéal.
De Rousseau à Proust, de Marguerite Duras à George Sand, de Colette à Modiano, le jardin apparaît dans les romans comme représentation du réel, mais aussi comme un miroir de l’imaginaire.
Une première partie historique et érudite avec bonheur est dédiée aux différents types de jardins, de la Bible aux parcs à l’anglaise, puis une seconde partie analyse avec précision et justesse leur place dans les oeuvres.
Il y a aussi une part d’autobiographie dissimulée dans ce vagabondage cultivé : tout ami de la littérature, et tout amateur de jardins, saura s’orienter, déchiffrer, aimer, ce tableau naturel.

(photo © Francesca Mantovani)