Geneviève Brisac

Présence durant l'édition :

2021

Contre vents et marées, Geneviève Brisac s’attache simultanément à construire une œuvre d’une absolue sincérité et à transmettre sa passion pour les grandes écrivaines qui ont marqué la littérature. Lauréate du prix Femina en 1996 avec Week-end de chasse à la mère, elle a récemment publié avec succès Vie de ma voisine (Grasset, 2017), Le Chagrin d’aimer (Grasset, 2018) et Sisyphe est une femme(L’Olivier, 2019).

 

Petite (L'olivier)

Nouk est anorexique, c’est ainsi qu’on nomme sa maladie. Mais la souffrance, comment la nommer ? Le plus grave, c’est peut-être le plaisir inavouable d’être la plus forte, et de mentir, mentir, mentir, jusqu’au vertige. Un jour, Nouk est enfermée dans une clinique où l’on s’applique, méthodiquement, à la casser. La jeune fille semble se soumettre. Elle reste pourtant indomptée. SI elle guérit, ce sera par d’autres voies. Avec ce roman pur et violent, Geneviève Brisac obéit à une seule exigence : dire la vérité, quoi qu’il en coûte. Ce livre est aussi, en filigrane, une chronique des années 60, quand les jeunes filles découvraient la mini-jupe et les maxi-manteaux et se maquillaient comme Polly Maggoo.

 

(Photo © Philippe Matsas)

Programme de l'auteur·trice

Vendredi

10h30-12h00 Dédicaces 
14h00-15h00  « La librairie francophone », RTS la première
15h00-16h30 Dédicaces 
17h30-18h30  Les tourments de l’adolescence
18h30-19h00 Dédicaces 

Samedi

9h30-12h00 Dédicaces 
15h30-18h00 Dédicaces