Georges Andrey

Né à Lausanne en 1938, Georges Andrey, après avoir fait son baccalauréat latin-grec en France, s’inscrit à l’Université de Fribourg où il fait sa licence et son doctorat ès lettres. Sa thèse, écrite sous la direction du professeur Roland Ruffieux, dont il est l’assistant, porte sur « Les émigrés français dans le canton de Fribourg (1789-1815) ». Collaborateur scientifique du Fonds national de la recherche scientifique (FNRS) puis du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), il est en même temps chargé de cours d’histoire des médias à l’Université de Fribourg, où il donne également l’histoire moderne de la Suisse. Lauréat de plusieurs distinctions scientifiques, l’auteur, maintenant à la retraite, a fait publier plus d’une centaine de travaux historiques de haut niveau, le plus remarqué étant « L’Histoire de la Suisse pour les Nuls », ouvrage grand public dont le  succès (22'000 exemplaires écoulés en deux ans) justifie une version allemande, publiée en 2009, sous le titre de « Schweizer Geschichte für Dummies ». En hommage à ses travaux, une soixantaine d’historiens et historiennes, dont le regretté Jean-François Bergier, lui ont offert en  2009 un livre intitulé « Clio dans tous ses états ». La première édition de ce pavé de plus de 800 pages a été épuisée en moins de trois mois. So dernier ouvrage Marc Mousson. Premier chancelier de la confédération est paru au mois d'avril.