Georges Descombes

Présence durant l'édition :

2021

Georges Descombes, architecte. Études d'architecture à Genève, Zurich et Londres «Architectural Association Graduate School» dipl. Enseignant à l'École d'architecture de l'Université de Genève, à l'École du paysage de Rapperswill, à l'Institut Berlage (Amsterdam), à la Graduate School of Design (Harvard), aux universités de Virginie et Berkeley. En 2021, Georges Descombes reçoit deux grands prix: Prix du Paysage du Conseil de l'Europe (2018-2019). Prix Meret Oppenheim 2021 / Grand Prix suisse d'art.

 

Laisser faire la rivière (Infolio)

Si le projet de renaturation de l'Aire à Genève a, bien sûr, reconnu la nécessité d'agrandir l'espace donné au cours d'eau, élargissement indispensable à toute restauration véritable de la rivière, ce projet est aussi caractérisé par les nouvelles relations entretenues entre un site existant et sa transformation, entre l'ancien canal et la nouvelle rivière. C'est la façon originale de donner forme au nouveau lit de la rivière, d'œuvrer pour laisser faire la rivière, expérimentée lors d'une troisième étape de réalisation (2012-2016) que cette publication voudrait présenter. La création artificielle d'un système de tranchées, semblables aux ravines caractéristiques qui surviennent lors de l'érosion hydraulique des sols, s'est révélée une manière efficace d'accélérer la morphogenèse du nouveau lit. Quels enseignements tirer aujourd'hui de l'évolution des processus ainsi déclenchés? Cette approche sans précédents est-elle applicable à d'autres contextes? Décrire l'histoire de cette expérience, les réactions qu'elle a suscitées et les questions qui restent ouvertes, c'est également adresser un appel à des échanges avec les auteurs de projets analogues que propose le présent ouvrage. Parce que s'expliquer, expliquer, «c'est vouloir se rapprocher de l'autre, partager une compréhension du monde» Isabelle Stengers. «Réactiver le sens commun».