Guy Marchand

Chanteur, pianiste, saxophoniste, clarinettiste de jazz, de blues et de tango, écrivain et acteur français, Guy Marchand est né à Paris en 1937. Il est associé par tous à son rôle dans la série Nestor Burma.

Au cours de son service militaire, il est breveté parachutiste dans un régiment d'infanterie en Algérie, comme officier de liaison. Un passé qui lui inspira son troisième ouvrage Le soleil des enfants perdus (Neige-Ginkgo, 2011), après Le guignol des Buttes-Chaumont, en 2007 et son premier roman Un rasoir dans les mains d'un singe en 2008. Avec Calme-toi Werther (Neige-Ginkgo, 2014), Guy Marchand nous livre pour notre plus grand plaisir un roman en noir et blanc, résolument swing dans le style!

A drôle d’inspecteur, enquête étrange ! A pied et en métro, sur les traces de l’assassin dans le milieu parisien du monde du cinéma, Morrigane nous entraîne dans un Paris oublié, peuplé de souvenirs, dans une course à travers des rues, miroir du passé. Plus insolite encore, pour les besoins de son enquête l’inspecteur deviendra un érudit, fréquentant avec assiduité bibliothèques et musées. Ces découvertes culturelles, cette fréquentation assidue vont l’amener au Festival de Cannes où il rencontrera l’assassin. Lors d’investigations, il découvre une petite pièce de monnaie italienne qui date de la renaissance. A son verso, le portrait d’une jeune femme, Simonetta Vespucci qui ressemble étrangement à l’actrice décédée, Simone Vitelli. Coïncidence ? Elles sont mortes le même jour, le même mois...