Iegor Gran

Présence durant l'édition :

2022

Iegor Gran a publié tous ses romans chez P.O.L. dont O.N.G ! qui a reçu le grand prix de l’Humour Noir, L’Écologie en bas de chez moi (2011), et Les Services compétents (2020). Il a publié deux brefs pamphlets sur la situation sanitaire due à la Covid : Ces casseroles qui applaudissent aux fenêtres (2020) et La Marche du canard sans tête (2021). Dernier livre paru : Le Journal d’Alix (2022).

 

Z comme Zombie (P.O.L)

« La plupart des zombies aiment leurs proches autant que nous. Une femme zombie, que je ne connaissais pas plus que ça, est venue exprès de Russie pour s’occuper de ma mère gravement malade, avec abnégation et sourire. J’en ai fait l’expérience : on peut prendre le thé avec un zombie et rire ensemble aux souvenirs d’une vieille comédie romantique. Mais dites un mot contre la guerre en Ukraine, osez une moue sur Poutine, le zombie se fige, comme dans les films de Romero, gueule ouverte, mâchoire crispée. Il n’y a plus d’amitié qui tienne, plus de famille. Vous pensez que j’exagère ? Katia, seize ans, coincée à Marioupol à côté du cadavre de sa mère morte de froid et de malnutrition, appelle son oncle resté en Russie. Réponse embarrassée de l’oncle-zombie : ‘‘Mais qui êtes-vous ? Arrêtez de m’appeler. Je ne vous connais pas.’’ Un soldat russe fait prisonnier contacte sa famille pour raconter, en pleurant, qu’il n’a pas trouvé de nazis en cette Ukraine qu’il est venu ‘‘dénazifier’’. Réponse de sa mère-zombie : ‘‘Arrête, Sergueï, je vois bien que les nazis t’ont reformaté.’’ Arkadi montre à son père des photos d’immeubles détruits à Kharkov par les bombardements russes. Réponse : ‘‘Ce sont les Ukrainiens eux-mêmes qui se bombardent à la roquette. »