Jean-Baptiste Andrea

Jean-Baptiste Andrea était réalisateur-scénariste. Puis il a écrit Ma reine et, pendant deux années, a sillonné les routes pour rencontrer lecteurs, libraires, bibliothécaires, dans plus de 50 villes en France et à l’étranger. La littérature a ainsi pris le pas sur le cinéma. Ma reine a obtenu douze prix littéraires, dont le prix Femina des lycéens et le prix du Premier Roman.

 

Cent millions d’années et unjour (L’Iconoclaste)

1954. Dans un petit village de montagne entre la France et l’Italie, Stan, paléontologue en fin de carrière, convoque Umberto et Peter, deux autres scientifiques. Car Stan a un projet. Ou plutôt un rêve, une folie. De ceux, obsédants, qu’on ne peut ignorer. Il prend la forme d’un squelette. Apatosaure ? Brontosaure ? Il ne sait pas vraiment. Mais le monstre qui lui apportera la reconnaissance tant attendue dort forcément quelque part là- haut, dans la glace. Il en est convaincu.

L’ascension commence, raide et difficile. Mais la quête initiale – celle, scientifique, des origines – se révèle, au fil des pas, plus vaste. Car le retour à la nature, l’expérience du froid, de l’effort, de la solitude, est aussi une plongée dans la folie et dans l’enfance.

 

(Photo © Ed Alcock)

Retrouvez l'auteur en dédicaces : Tente du Débarcadère - Place n°111