Jean-Louis Kuffer

Jean-Louis Kuffer, né le 14 juin 1947 à Lausanne, est chroniqueur littéraire au quotidien 24 Heures. Co-fondateur et rédacteur en chef de la revue littéraire Le Passe-Muraille, il tient un blog très fréquenté à l'enseigne des Carnets de JLK. Récompensé par de nombreux prix (Prix Schiller en 1983, Prix Edouard-Rod en 1996, Prix Bibliothèque pour tous en 2001, Prix Paul Budry en 2005) il a obtenu un Prix de la Fondation vaudoise pour la culture en 2006. Il est l'auteur d'une vingtaine de livres dont Le Pain de coucou, Par les temps qui courent, Le viol de l'ange, Le maître des couleurs, L'Enfant prodigue et Chemin de Traverse.

L’Échappée libre (L'Âge d'Homme, 2014) constitue la cinquième partie de la vaste chronique kaléidoscopique des Lectures du monde, recouvrant quatre décen­nies, de 1973 à 2013, et repré­sentant aujourd’hui quelque 2000 pages publiées. À partir des carnets qu’il tient depuis l’âge de dix-huit ans, l’auteur a développé, dès L’Ambas­sade du papillon (Prix de la Biblio­thèque pour tous 2001), suivi par Les Passions partagées (Prix Paul Budry 2004), une fresque litté­raire alter­nant notes intimes, réflexions sur la vie, lectures, rencon­tres, voyages.

Après Riches Heures et Chemins de traverse, L’Échappée libre marque, par sa tona­lité et ses thèmes, l’accès à une nou­velle sérénité. L’écho de lectures essen­tielles (Proust et Dostoïevski, notamment) va de pair avec de mul­tiples décou­vertes littéraires ou artis­tiques, entre voyages et rencon­tres, d’Alain Cavalier à Guido Ceronetti, entre autres. De même l’auteur rend-il hom­mage aux grandes figures de la littéra­ture romande disparues en ces années, de Maurice Chappaz et Georges Haldas à Jacques Chessex, Gaston Cherpillod ou Jean Vuilleumier.