Jean-Luc Fornelli

Sous le pseudonyme de Gossip, on l’a connu chanteur, chroniqueur à La Soupe, sur la Radio Suisse romande, poète amateur de Poésies bonsaïs (qu’il appelait des «haïkukus suisses»). Le tout avec un sens de la dérision affûté. Trois ans après Voluptés à la mante, Jean-Luc Fornelli reprend son exploration toute personnelle de la chair et de ses plaisirs. Cette fois-ci sous la forme d’un hilarant Dictionnaire horizontal, qu’il porte «à la délicate attention des blasé(e)s de la chose et autres désespéré(e)s».

(Photo © Alain Rouèche)