Jean-Marie Laclavetine

Romancier et nouvelliste, Jean-Marie Laclavetine a obtenu le Goncourt des Lycéens pour Première ligne et le Grand Prix de la nouvelle de l’Académie française pour Le Rouge et le Blanc.

 

Une amie de la famille (Gallimard)

«Les mots auraient-ils pu nous aider à supporter l’absence d’Annie? Serait-elle plus présente aujourd’hui si nous avions beaucoup et sans cesse parlé d’elle, évoqué mille épisodes de sa vie, de notre vie commune, inlassablement, pour conjurer sa disparition ? Quand je pense à elle je revois ces rochers bruns que la mer patiente avait grêlé de trous, ces rochers glissants d’une chevelure d’algues fines, je revois la grande mer qui se soulevait comme la poitrine d’une géante. D’Annie, que reste-t-il ? Qui était- elle ? L’ai-je connue ? Ce grand trou de silence en moi, par qui est-il habité ? Cinquante ans plus tard, je me penche enfin au bord du puits noir. »

Dans le silence familial né d’une douleur inconsolable, la mémoire s’allie à l’imagination pour tisser des fictions, forger des répliques. Ce silence, Jean-Marie Laclavetine a décidé de le briser, cinquante ans après la mort accidentelle de sa sœur aînée, emportée par une vague alors qu’il se promenait avec elle sur les rochers qui surplombent la Chambre d’Amour, à Biarritz. Au fil d’une enquête paradoxalement joyeuse et pleine de surprises, une jeune femme émerge du tableau sensible d’une époque, intacte dans sa fougue, ses doutes, ses enthousiasmes, ses joies et ses colères, absolument contemporaine. C’est la puissance de la littérature : la courte vie d’Annie, morte à vingt ans, n’aura plus de fin. Elle restera comme une présence flottante, chaleureuse, émouvante, auprès de ceux qui ont survécu et de ceux qui viendront.

 

(Photo Francesca Mantovani © Éditions Gallimard)

Retrouvez l'auteur en dédicaces : Tente du Débarcadère - Place n°217