Jean-Michel Olivier

Jean-Michel Olivier est né en Suisse en 1952. Journaliste et écrivain, il a publié de nombreux livres sur la photographie et l’art contemporain. En outre, il est l’auteur d’une vingtaine de romans dont La Mémoire engloutie (Mercure de France, 1990), L’Enfant secret (Prix Dentan 2004) et Notre Dame du Fort-Barreau (2008). En 2010, il a reçu le Prix Interallié pour L’Amour nègre (de Fallois-l’Âge d’Homme). Il est considéré comme l’un des meilleurs écrivains suisses de sa génération. Son dernier livre, L’Ami barbare, est le portrait d’un homme hors du commun, en même temps qu’un hymne à la liberté et aux pouvoirs magiques de la littérature.

 

Passion noire

Simon Malet est écrivain et il vit seul au bord du lac Léman. Seul ? Pas tout à fait...Il a une mère envahissante (qu’il surnomme Mégère), une femme de ménage qui en pince pour Vladimir Poutine, une vieille chatte incontinente et une foule de correspondantes qui lui veulent toutes du bien — et lui pourrissent la vie : Nancy Bloom, une féministe américaine, adepte des études genre ; Diane de Jong, une Parisienne qui organise chez elle des soirées mondaines et Marie-Ange Lacroix, une mystique qui habite sur l’autre rive du lac, près d’Évian, et lui envoie des lettres enflammées.

Dans ce roman caustique, qui emmène le lecteur sur quatre continents, l’auteur débusque avec humour les lubies et les frustrations de notre époque : le conformisme ambiant, la tyrannie du genre, l’obsession du spectacle. À travers une galerie de portraits de femmes attachantes et secrètes (la Mystique, la Féministe, la Mondaine), il nous livre également un tableau ironique de la comédie littéraire.