Jean-Michel Wissmer

Jean-Michel Wissmer a fait sa scolarité à Genève (maturité latine) avant d’entreprendre des études d’Histoire et d’Histoire de l’art à Londres puis une maîtrise de lettres modernes à Paris-IV-Sorbonne (1980). De retour à Genève, il a obtenu une licence ès lettres en espagnol à l’Université de Genève (1992) puis un doctorat ès lettres en espagnol (1997) dans cette même université.

Sa thèse sur le sacrifice chez la poétesse mexicaine Sor Juana Inés de la Cruz aura un impact majeur sur la suite de sa carrière puisqu’elle donnera lieu à un livre en espagnol publié au Mexique (Las Sombras de lo fingido. Sacrificio y simulacro en Sor Juana Inés de La Cruz, Instituto Mexiquense de cultura, Toluca, 1998) ; à un essai en français (La Religieuse mexicaine. Sor Juana Inés de la Cruz ou le scandale de l’écriture, Metropolis, Genève, 2000) ; à un roman (Emmenez-moi à l’Ange ! Un journal mexicain, Bartillat, Paris, 2006) ; à une pièce de théâtre (Songe d’une sœur, Théâtre Pitoëff, compagnie Roberto Salomon, 15 janvier-7 février 2010), sans compter un nombre important d’articles publiés dans des revues spécialisées et des colloques sur la littérature coloniale mexicaine.

Son goût du voyage est intimement lié à cette spécialisation et lui a aussi inspiré un roman intimiste : La Poupée Katchina. Une Genevoise en Amérique (1949-1950) (Slatkine, Genève, 2008).

Changeant de registre, il a étudié le mythe littéraire de Heidi qui a donné lieu à sa dernière  publication chez Metropolis : Heidi. Enquête sur un mythe suisse qui a conquis le monde (2012).

Parallèlement, il s’est consacré à l’enseignement du français et de l’espagnol au Collège Calvin de Genève. Il a également été assistant d’espagnol à l’Université de Genève, et a donné des cours et des séminaires dans des universités mexicaines ainsi qu’à l’Université de Lausanne.

Programme de l'auteur